chene-geant-oak-alley-

La Nouvelle-Orléans est la plus grande ville de Louisiane et est réputée pour son quartier français de l’époque coloniale. Autre grand témoin percutant de la riche histoire du sud-ouest d’Antebellum, la Plantation Oak Alley invite les visiteurs à explorer près de 200 ans d’histoire.
Mais avec ses 2 millions d’alligators pour ses 4,5millions d’habitants, la Louisiane est également réputée pour ses swamp tours dans le bayou qui vous emmène à la rencontre de ces énormes reptiles à la réputation bien surfaite.
C’est donc à la découverte de cette incroyable demeure et à bord d’un bateau à la rencontre des alligators, que je vous emmène aujourd’hui dans cet article.


La Plantation de Oak Alley

Lundi 26 mars, nous arrivons en fin de matinée sur la Nouvelle-Orléans après avoir roulé toute la matinée depuis Meridian. Nous décidons alors de commencer notre séjour par la visite des 25 acres (10 hectares) de la magnifique plantation Oak Alley, qui a servi de décor à de nombreux films, dont Entretien avec un vampire.
Nous entamons la visite par l’exposition très complète et très instructive sur l’histoire de tous ceux qui étaient esclaves dans cette plantation de canne à sucre de 1835 à la fin de la guerre civile (Guerre de Sécession).

cabanes-oak-alley

Les esclaves de Oak Alley Plantation

La plantation de canne à sucre a été construite par des hommes, des femmes et des enfants esclaves. Cette exposition se concentre sur six petites maisonnettes en bois réparties de chaque côté de la grande allée qui mène à la maison coloniale où vivaient les propriétaires de la plantation. Elle raconte l’histoire de certaines des personnes qui ont été possédées et conservées dans la plantation, leur vie et leurs conditions de vie au quotidien dans ces maisonnettes et dans la plantation, des soins aux punitions en passant par la vie après leur émancipation. En effet, une fois émancipés les ouvriers ont continué à vivre dans ces logements de plus en plus insalubres jusqu’au 20ème siècle.

Il n’y a aucune limite de temps pour cette partie de la visite, où vous passez d’une maisonnette à l’autre et où les informations sont riches, n’hésitez donc pas à prévoir de lui consacrer au moins une heure. On y découvre vraiment beaucoup de choses sur la situation de ces femmes, hommes et enfants lors de cette période, et c’est triste de se dire que ce n’est vraiment pas si vieux que ça au final…

La « Big House »

Les manoirs de plantations sont appelés «Big House» en référence à leur différence relative de taille avec les logements réduits des esclaves et aux autres dépendances constituant le complexe de la plantation de canne à sucre. Et la «Big House» de Oak Alley ne fait pas exception.
C’est là que nous nous dirigeons ensuite : visiter cette immense demeure et en apprendre davantage sur ses propriétaires.

oak-alley-arriere

Nous faisons la queue environs 15-20mn, ce qui nous laisse le temps d’admirer l’arrière de la maison et son incroyable allée de chênes d’où la plantation tire son nom (Oak Alley = allée de chênes). Le temps de prendre quelques photos de ces arbres colossaux et de nous balader dans l’allée, et c’est déjà notre tour de commencer la visite.

chene-geant-oak-alley-

La plantation Bon Séjour , du nom de Oak Alley, créée pour la culture de la canne à sucre par le créole français Valcour Aime en 1830, sera échangée à son beau-frère Jacques Télesphore Roman contre une plantation appartenant à Roman. L’année suivante, Jacques Roman commença la construction du manoir actuel entièrement grâce aux travail des esclaves. Le manoir a été achevé en 1839.

chambre-lit-oak-alley

À l’intérieur nous visitons chaque pièce de la demeure et notre guide nous raconte les us et coutumes de la famille Roman, propriétaires de la plantation jusqu’à ce que la guerre de sécession mette un terme à l’esclavagisme.

Nous visitons le premier étage (rez-de-chaussée) et le deuxième étage, ainsi que l’extérieur en passant sur le balcon qui fait tout le tour de la maison. La vue sur la grande allée de chênes ainsi que sur le vaste terrain qui entoure le manoir, est tout simplement superbe et lorsque notre guide ouvre les portes sur le balcon et sur cette vue on a littéralement le souffle coupé.chenes-ciel-oak-alley

À la fin de la visite, vous pouvez déguster une délicieuse citronnade faite maison dans un gobelet recyclable aux couleurs de la plantation; de quoi se rafraîchir un petit peu et ramener un petit souvenir avec vous.


Astuces :

Certains city pass vous proposent des billets pour visiter la plantation Oak Alley avec départ en bus depuis la Nouvelle-Orléans, avec un guide, un horaire fixe de départ et une durée de 6h (transport inclus) au tarif de 57,52€/pers.

Mais si vous êtes venus en voiture ou que vous en avez loué une sur place je vous conseille de vous rendre par vos propres moyens à la plantation (environs 45-50mn depuis la Nouvelle-Orléans) car le prix sur place est beaucoup moins élevé ($25 pour les adultes et $10 pour les enfants de 13 à 18 ans), vous pouvez faire la visite à votre rythme (et vous n’avez pas besoin de guide pour la partie esclavagisme qui est très complète et documentée) et surtout votre temps d’attente pour visiter la Big House est réduit de moitié et dans tous les cas la visite se fait avec un guide.

Si vous souhaitez néanmoins faire appel au CityPass pour cette expérience vous pouvez prendre vos billets en ligne en avance ou le jour même.



Balade en bateau dans le Bayou avec les Alligators

Avec ses 2 millions d’alligators pour ses 4,5millions d’habitants, la Louisiane est également réputée pour ses swamp tours dans le bayou dont l’un des plus jolis et des plus conviviales est le Jean Lafitte Swamp Tours.

alligator-entier

Situé à seulement vingt-cinq minutes de la Nouvelle-Orléans, le Jean Lafitte Swamp Tours vous emmène explorer l’arrière-pays de la Louisiane le long de ses bayous riches en espèces sauvages et exotiques. Le swamp tours Jean Lafitte  est situé dans le parc national protégé Jean Lafitte et la réserve Barataria et vous emmène pour environ 1h30 de découverte des marécages et marais sinueux appartenant à des propriétaires privés.
Toutes ces terres marécageuses du sud de la Louisiane sont appelées le bayou et sont composées essentiellement d’eau douce où l’on trouve l’un des ingrédient principal de la cuisine de la Nouvelle-Orléans : les écrevisses !


Mardi matin, nous embarquons à 11h30 ( prévoir d’être sur place 30mn avant le départ) et à 12h notre bateau s’enfonce dans les méandres du bayou de la Louisiane. Notre guide, originaire de la région, partage avec nous pleins de légendes et de traditions autour de la nature encore sauvage de la Louisiane.

entering-gator-country


Dès les premiers mètres notre guide nous indique un nid de Pygargues à tête blanche très rare dans cet état des États-Unis, puisque leur habitat principal se trouve au nord des États-unis et au sud du Mexique. Au passage le pygargue à tête blanche fut longtemps persécuté avant de devenir une espèce protégée puis l’emblème des États-Unis en 1978.

nid-pyguargue-tete-blanchVous pouvez apercevoir au sommet de ce cyprès drapés de mousse un nid de pygargue à tête blanche, avec la tête de l’animal qui dépasse du nid

Notre périple dans le bayou continu au milieu des cyprès drapés de mousse, de la faune fascinante et des créatures qui vivent et évoluent devant nous : les tortues, les pygargues, les oiseaux et les alligators bien sûr ! Nous en croisons vraiment beaucoup sur notre trajet, sur les bords de rives, sur des troncs d’arbres ou dans l’eau autour du bateau.
alligator-herbes

alligator-dans-eau

alligator-tronc-eau

alligator-eau-bayou

Puis notre guide stoppe le bateau afin que nous puissions profiter du paysage et prendre de belles photos, et surtout il nous présente un petit alligator qu’il gardait à l’arrière du bateau, et nous montre comment le tenir dans nos mains correctement pour ne pas nous faire mordre avant de nous le faire passer (avec la bouche liée évidemment pour ne prendre aucun risque !). La sensation est étrange et impressionnante à la fois.

guide-swamp-tour

bebe-alligator-mains

vegetation-bayou

cabane-bayou

bayou-vegetation

Nous avons appris énormément d’infos durant ce swamp tours sur la végétation du bayou ainsi que sur les alligators, et le tout saupoudré de quelques bonnes blagues de la part de notre guide.
Pour embarquer sur le swamp tours Jean Lafitte, qui est également un parc national historique et une réserve naturelle, le prix par adultes est de $29.