croquette

Il y a deux ans je prenais le large pour les États-Unis avec mon compagnon à quatre pattes, mon chat. Inséparables depuis maintenant 7 ans, il était pour moi hors de question que je vive cette aventure sans elle et que je la laisse derrière moi.
Mais voyager aux Etats Unis avec son animal nécessite le respect de quelques règles, alors si vous êtes dans mon cas voici quelques conseils pour que votre voyage avec votre chat se passe dans les meilleures conditions possibles.

Croquette

croquette-et-oeil-fannyComment rédiger cet article particulier sans vous dire quelques mots sur l’amour de chat qui est rentrée dans ma vie il y a 7 ans de cela ?!
À l’époque je vivais à Paris et je voulais adopter un petit chat (noir de préférence) et surtout une petite minette.

croquette-bebe-rondLorsque j’ai vu cette petite boule de poils toute noire avec ses grands yeux bleus (oui, bébés la majorité des chats ont les yeux bleus, ce qui change par la suite), j’ai tout de suite craqué…
J’ai ensuite été la voir une première fois chez la propriétaire pour rentrer en contact avec elle en attendant la fin de son sevrage. Puis en mai 2012 ma petite Croquette est entrée complètement dans ma vie. Et depuis, elle m’a suivi dans toutes mes aventures à ParisBelfort, dans les Vosges, à Besançon et maintenant aux États-Unis

Et lorsque j’ai su que je partais pour un si grand et long voyage, j’ai demandé et cherché beaucoup de conseils pour faire voyager ma petite Croquette au mieux dans l’avion; c’est à ce moment là que certains m’ont fait part de leur avis : « pourquoi tu veux emmener ton chat si loin ? » « mais q’est ce que tu vas te faire chier à emmener ton chat ? C’est dépenser beaucoup d’argent pour rien » …  [« Pour rien » ..???!!! sérieusement ?! Ben non en fait, pas « pour rien », pour mon chat qui partage ma vie depuis 5 ans (à l’époque), qui est très attaché à moi, à qui je suis très attachée et qui n’a pas demandé à être adopté et encore moins à être abandonné. Par exemple.]

Et oui, par ce que c’est toujours quand on ne demande pas leur avis aux gens qu’ils nous le donnent …

J’ai en effet été en contact avec des personnes qui ont abandonné ou donné leur chat pour partir à l’étranger car ça coutait trop cher de les emmener …. Chacun son choix, mais ce n’était carrément pas le mien.

Mais surtout par ce que la relation que j’ai avec mon chat (qui des fois ressemble plus à un chien dans le corps d’un chat) est très particulière et inexplicable, et j’aurais été tout aussi malheureuse qu’elle de m’en séparer.


Une société de transport pour faire voyager votre animal ?

Afin de faire voyager au mieux mon animal de compagnie et de lui faire prendre l’avion dans les meilleures conditions, je me suis renseignée auprès de sociétés de transport pour animaux de compagnie. Ce sont des compagnies qui prennent en charge votre animal de compagnie à votre domicile, ou depuis l’aéroport de votre choix, s’occupe de lui durant le vol en avion et vous le livre à votre nouvelle adresse ou à l’aéroport de votre choix (celui où vous atterrissez par exemple).

J’ai demandé des devis auprès des deux compagnies suivantes goldenwaypets et bagages du monde (qui sont deux des plus connues).
Pour établir le devis les organismes ont besoin de connaitre votre compagnon, son poids, sa taille du bout de son museau à la pointe de sa queue (afin de définir la cage adéquat et ainsi le poids total pour le voyage), du lieu et de la date de départ et d’arrivée (le prix variera selon …) et quelques options supplémentaires que vous pourrez éventuellement choisir.
Je me suis également renseignée sur la réputation de ces deux agences : pour cela n’hésitez pas à lire les retours et avis clients sur les diverses plateformes internet et réseaux sociaux. J’ai ainsi pu me rendre compte que bagages du monde avait de très mauvais retours et commentaires.

Les devis comprennent en général :

  • Les frais de récupération à votre domicile et livraison à l’aéroport de départ
  • Les frais pour une nuit de pension à l’aéroport pour votre animal
  • Les frais de préparation du vol
  • Les frais aéroportuaire, LTA et frais administratifs
  • Les certificats d’expédition, les étiquettes obligatoires et la réservation du vol
  • Les services et soins entourants l’animal tout en respectant la règlementation
  • Les véhicules agréés et climatisés
  • Les frais de vol pour votre animal dans une cage
  • Une cage Vary Kennel
  • et un tapis Sky Mat

À savoir que les devis pour un transport pour un chat (le mien faisait un peu moins de 4kg) pour les États-Unis varient entre 2000€ et 4000€.
Pour des raisons financières je n’ai donc pas choisi ce mode de transport pour mon chat.

Je me suis alors renseignée auprès de ma compagnie aérienne (j’ai voyagé avec Delta donc AirFrance) et il s’avère que si votre animal pèse 4kg ou moins il pourra voyager avec vous en cabine dans une cage normée (la cage devra être placée à vos pieds sous le siège devant vous lors du décollage et de l’atterrissage). À l’aéroport j’ai juste eu a payer le billet d’avion pour Croquette au guichet Air France (j’ai payé le billet 200€ avec cette compagnie). Au final je suis bien contente de n’avoir pas choisi de compagnie de transport car je préférais largement que mon chat voyage avec moi et que je puisse m’en occuper en cas de stress.

croquette-en-cageATTENTION : Faites bien attention en ce qui concerne la cage que vous allez choisir pour le voyage en avion.
Pour ma part j’ai contacté la compagnie aérienne par téléphone pour m’assurer du genre de cage à acheter ainsi que des bonnes dimensions; une fois la cage achetée (dans une animalerie spécialisée où j’ai trouvé une cage agréée pour le transport en avion = caisse rigide) j’ai communiqué par mail avec une personne de la compagnie aérienne pour lui envoyer une photo de la cage ainsi que ses dimensions et m’assurer qu’il n’y aurait pas de souci une fois sur place. On m’a confirmé que la cage achetée était la bonne pour le transport de mon chat avec la compagnie. Mais une fois arrivée à l’aéroport, lorsque j’ai voulu enregistrer la cage de Croquette au guichet de la compagnie, ils m’ont indiquée que la cage ne convenait pas et que je devait un racheter une à la boutique spécialisée d’Air France pour faire voyager mon chat.
J’étais très en colère car j’avais échangé avec eux en amont afin d’être sûre d’acheter la bonne cage (qui a un certain prix tout de même), pour une fois sur place me retrouver à repayer une nouvelle cage et surtout devoir changer de cage mon chat en plein milieu de l’aéroport….
Maigre consolation, la compagnie s’est proposée de me faire passer la première cage achetée en bagage en soute gratuitement.


Procédure à suivre avant de voyager
aux USA avec votre chat 

Quel est le protocole vétérinaire à suivre pour le transport de votre chat de la France vers les États-Unis ?

Tout d’abord sachez que l’exportation d’animaux aux USA est réglementée par le CDC (Center for Disease Control and Prevention) et qu’il n’y a pas de quarantaine pour vos animaux en partance pour les États-Unis. En revanche, cette institution américaine requiert que l’animal soit en bonne santé, c’est à dire qu’il soit implanté d’une puce électronique (les tatouages ne sont pas admis aux USA !), et vacciné (Primo vaccination), qu’il possède un passeport pour animaux de compagnie (passeport européen pour les ressortissants + carnets de vaccination) et un certificat de bonne santé daté de moins de 10 jours avant le départ. Mais n’ayez pas peur, votre vétérinaire est au courant des normes et démarches à suivre pour ce genre de voyage (le mien en tous cas y était).

Le passeport

croquette-passeport2

Depuis 2004 il est obligatoire pour passer les frontières avec votre animal de compagnie que celui-ci possède un passeport européen, qui remplace le carnet de santé et qui est établi par votre vétérinaire. Croquette a donc eu son petit passeport elle aussi, pour voyager tranquillement avec moi. Son passeport contient les coordonnées de son propriétaire, la description de l’animal (nom, espèce, race, sexe, date de naissance, couleur(tout comme pour le notre vous pouvez si vous le souhaitez, ajouter sa photo), le marquage de l’animal (voir point ci-dessous sur le puçage), la délivrance du passeport (renseignement de votre vétérinaire + date de délivrance), et les vaccins et traitements procurés à l’animal.

Les vaccins

Il faudra donc faire vacciner votre petite boule de poils pour que celle-ci puisse traverser sans crainte les frontières. Votre chat recevra un vaccin contre la rage, un RCPCh vaccin (Vaccin contre la rhinotrachéite virale féline, la chlamydiose féline, la panleucopénie féline, la leucose féline et la calicivirose féline (inactivé)) et un vaccin contre le virus de la leucémie féline (FeLV).

Bon à savoir : n’hésitez pas à vous y prendre à l’avance car les vaccins se feront en deux étapes; un second rendez-vous un mois après les premières vaccinations sera nécessaire afin de confirmer leurs effets. Comptez donc 120€ (60 € pour le premier rdv et 60€ pour le second) pour les vaccins.

Pour voyager avec son chat le propriétaire doit être muni du passeport européen de l’animal, mais aussi avoir procédé à sa vaccination contre la rage ainsi qu’à son identification électronique.

Implantation d’une puce électronique

L’expatriation de votre chat devra donc également compter son puçage.

Votre vétérinaire insère une puce minuscule de la taille d’un grain de riz sous la peau de votre chat (la mienne a la sienne sous la gouttière jugulaire). La procédure est simple et rapide et n’est pas douloureuse pour votre animal. Une fois la puce électronique implantée, votre chat ne la sentira pas et la gardera en place toute sa vie. Votre chat est alors enregistré auprès de l’I-CAD (la société d’Identification des Carnivores Domestiques) et votre vétérinaire vous délivre un certificat provisoire d’identification en attendant que le certificat officiel, vos identifiants et les autres papiers arrivent à votre domicile.

Le petit plus ? Avec ces papiers vous recevrez également une médaille petlink liée au marquage numérique, que vous pourrez accrochez au collier de votre chat; si votre chat se perd, elle permettra à quiconque le retrouve de pouvoir vous contacter grâce aux informations que vous aurez renseigner sur le site internet petlink.fr .
Tous ces documents sont à conserver avec le passeport de votre chat car ils pourront également vous être demandé par la douane.


Le Voyage : aéroport, avion, douane, arrivée à la maison …

Le voyage

J’ai la chance d’avoir un chat adorable et facile ce qui a grandement facilité la période précédent le voyage ainsi que le voyage lui-même. La veille j’étais dans un hôtel à Paris qui accepte les animaux (merci à eux, ils se font rares), et une fois dans la chambre j’ai pu sortir Croquette de sa cage pour passer une nuit bien à l’aise. Après avoir fait le tour de la chambre elle a pris place sur le lit et elle a attendu que je m’y couche sagement pour venir se blottir contre moi. Le lendemain nous avons quitté l’hôtel tôt pour l’aéroport où la pauvre a dû être changée de cage, puis nous avons attendu l’embarquement, embarqué, décollé, voyagé, atterri puis après 15h de voyage nous sommes (enfin) arrivées dans notre nouvelle maison.

Aéroport et douane

À l’aéroport de Cincinnati, avant de passer la douane, le sac où se trouvait Croquette a été reniflée par les chiens policiers et forcément ceux-ci se sont arrêtés et ont aboyé le sac. J’ai donc du préciser à l’agent de sécurité qu’il y avait mon chat à l’intérieur.

Puis une fois la douane passée, au moment du contrôle des bagages, on m’a demandé de sortir mon chat de son sac afin qu’ils puissent vérifier le contenu du sac.  J’ai alors expliqué que je ne voulais pas que mon chat ait peur et se sauve; ils m’ont donc emmené dans une toute petite salle juste à côté du contrôle bagages, pour que je puisse sortir mon chat en toute sécurité. Si ils ne vous le proposent pas, n’hésitez pas à le demander car cette salle est à disposition justement pour des cas comme celui-ci.

J’ai enfin retrouvé mon compagnon et nous avons pu reprendre la route tous les 3 direction Dayton, OH (encore une heure de route …).
Arrivés à la maison tout était déjà prêt pour accueillir Croquette au mieux : litière en place, coin aménagé avec sa nourriture et son eau, jouets sortis … Tout pour qu’elle se sente à l’aise et en sécurité dès son arrivée.

« Médicaments » utilisés pour le voyage de mon chat

Si vous avez un bon vétérinaire il vous déconseillera vivement les somnifères pour votre animal durant le vol, car cela peut-être très dangereux pour eux. Il m’a conseillé, si je le souhaitais, des alternatives à base de plantes qui apaisent l’animal ainsi qu’un spray de phéromones pour qu’il ne perde pas ses repères.

medicaments-croquetteJ’ai donc utilisé des comprimés calmants Beaphar, à base de plantes qui calment, apaisent et réduisent le stress. 1/2 comprimé suffit largement pour un chat; il vous suffit de lui donner avant le vol. N’abusez pas de ces comprimés, même pour un long vol, la moitié d’un suffira.

J’ai également utilisé le spray Feliway qui est à base de phéromone féline, et qui permet l’apaisement et le ben être du chat dans son environnement; j’ai donc pulvérisé un peu de spray dans sa cage ainsi que sur le petit matelas dans sa cage. J’utilise Feliway depuis que j’ai des chats, et ça a toujours prouvé son efficacité. Je l’utilise également lorsque je déménage. J’en pulvérise dans le nouvel endroit pour que mon chat se sente rassuré, et je double la dose sur les endroits où je veux qu’il fasse ses griffes par exemple…
Si votre chat est vraiment stressé ou a des comportements indésirables, il existe le même produits sous forme de diffuseurs à brancher à votre prise électrique, qui est très bien aussi.